HISTOIRE AU FIL DE L'EAU
HISTOIRE AU FIL DE L'EAU
HISTOIRE AU FIL DE L'EAU
10400 NOGENT SUR SEINE
Téléphone :
Portable : 06.09.17.37.70
Fax :
Adresse email :

CL

CLAIRVAUX (Abbaye de).                                        (Voir)

Célèbre abbaye cistercienne fondée dans l'Aube en 1115 Par saint Bernard de Clairvaux. Elle devint la maison mère de nombreux couvents en Europe. Clairvaux servit de prison après la révolution. Elle fait partie des «quatre premières filles» de Cîteaux avec La Ferté, Pontigny et Morimond.

CLAUDE.                                                            (Au fil de l'eau)

Né en 10, Mort en 54.

Empereur romain d'Occident de la dynastie des Julio-Claudiens qui régna de 41 à 54.

CLÉOPÂTRE VII.                                                   (Au fil de l'eau)

Née en -69 av. J.-C., Morte en -30.

Reine d'Égypte, habile et ambitieuse, rendue célèbre par la passion que lui porta le général romain Marc Antoine. Mariée comme le voulait la coutume du pays à son frère Ptolémée XIII, elle devint reine à partir de -51. Chassée du trône peu après, elle y fut rétablie par Jules César (dont elle eut un fils) et tenta avec les Romains de rétablir la domination de l'Égypte des Lagides en Méditerranée. À la mort de César, elle s'éprit de Marc Antoine  et l'entraîna vers le rêve d'un grand empire oriental. Mais leur politique, menaçant l'hégémonie (domination) de Rome en Mediterranée, provoqua l'intervention d'Octave qui vainquit leur flotte à Actium en -31. Après le suicide de Marc Antoine, Cléopâtre tenta d'obtenir la clémence d'Octave mais devant son refus, elle se donna la mort en se faisant mordre par un serpent venimeux. L'Égypte passa après sa disparition sous l'autorité de Rome.  

CLERGÉ.

Le mot, en ancien français clergié (Xè siècle), provient du latin ecclésiastique clericatus, forgé sur clericus (clerc) qui signifie « homme d’église ». Il désignait alors l’ensemble des « ecclésiastiques » d’une église, d’un pays, d’une ville.

►Le clergé régulier, c'est-à-dire soumis à une règle monastique : abbé, moines, chanoines réguliers ; ils vivent dans un monastère, généralement reculé, selon les ordres. ex : Bénédictins, Cisterciens, Prémontrés.

►Le clergé séculier, c'est-à-dire non soumis à une règle - donc non religieux - obéit à l'ordinaire d'un diocèse : pape, archevêque, évêque, curé, vicaire, aumônier et autres prêtres, tous les ecclésiastiques qui vivent dans le « siècle », c'est-à-dire dans le monde, au contact de leurs concitoyens. La tradition catholique fait appartenir au clergé séculier tous les clercs de chœur. La tonsure n'est plus obligatoire. 

CLIO.

Dans la mythologie grecque, Clio est la muse de l'histoire. On la représente sous la figure d'une jeune fille couronnée de lauriers, tenant dans sa main droite une trompette et dans sa main gauche une livre.

CLISTHÈNE.                                           

Deuxième moitié du VIè siècle av. J.-C.

Célèbre législateur athénien, Grand oncle de Périclès. Ses réformes permirent entre -507 et -501 l'établissement de la démocratie. Il remodela le territoire de l'Attique afin de supprimer l'influence régionale des grandes familles de l'aristocratie en créant dix nouvelles tribus. Il attribua à chacune d'elles un groupe de communes, les dèmes

CLOTAIRE 1er.                                                 (au fil de l'eau)

Né en 497, Mort en 561.

Fils de Clovis, Roi des Francs d'Austrasie en 511, d'Orléans en 524, des Burgondes en 534, de Metz en 555 et de tous les Francs de 558 à 561 durant le règne de la dynastiee des Mérovingiens.

CLOTAIRE II.                                                    (au fil de l'eau)

Né en 584, Mort en 629.

Roi des Francs de Neustrie de 584 à 629, puis de l'ensemble du royaume Franc de 613 à 629, dynastie des Mérovingiens.

CLOTAIRE III.                                                  (au fil de l'eau)

Né en 652, Mort en 673.

Roi des Francs de Neustrie et de Burgondie de 657 à 673, dynastie des Mérovingiens.

CLOTILDE.                                                        (au fil de l'eau)

Né en 475, Mort en 545.

Reine des Francs, fille de Chilpéric II, roi des Burgondes. Épouse de Clovis, elle contribua beaucoup à la conversion de son mari au catholicisme

CLOVIS.                                                            (au fil de l'eau)

Né en 466, Mort en 511.

Roi des Francs de 481 à 511, dynastie des Mérovingiens.

CLUNISIEN.

Relatif à l'ordre monastique chrétien, défini à l'abbaye de Cluny par Robert de Molesme en 1098.

CLUNY (Abbaye de).                                              (Voir)   

Célèbre abbaye bénédictine fondée en 910 près de Mâcon, en Bourgogne, par le duc d'Acquitaine Guillaume 1er. Elle joua un rôle majeur dans le redressement du monarchisme et le réforme de l'Église menée au XIè siècle par Grégoire VII et ses successeurs. Cluny créa en Europe Occidentale et Orientale de nombreuses filiales qui constituèrent  l'ordre de Cluny, véritable empire monastique au rayonnement culture, économique et politique considérable. Ne dépendant que du pape, les clunisiens se consacraient tout particulièrement à la célébration des offices religieux. L'ordre, devenu très riche, provoqua en réaction la réforme de Cîteaux. Apès une décadence continue depuis le XIVè siècle, il disparut au dbut de la Révolution Française.L'abbatiale de Cluny, chef-d'œuvre de l'art roman, fut, jusqu'à la construction au XVIè siècle de la nouvelle basilique de Saint-Pierre de Rome, la plus grande église d'Occident. Elle fut presque totalement détruite au XIXè siècle.  

CNIDE (Bataille de).                                        (Au fil de l'eau)

En -394.

Durant la guerre de Corinthe, La bataille de Cnide (394 av. J.-C.) opposa les flottes perse et spartiate au large de la cité lacédémonienne de Cnide (ou Knidos).       

CNOSSOS.

Ancienne et célèbre cité de Crète située à environ 5 km de la côte nord de l'île. Importante à partir de 2000 av. J.-C., elle connut son apogée et domina toute la Crète entre -1700 et -1400. Son palais, deux fois détruit mais à chaque fois reconstruit, fut alors le plus grand et le plus riche de toute l'île et il groupa autour de lui en 80 000 et 100 000 habitants. Résidence des rois connus sous le nom de Minos, il comprenait 1300 pièces disposées selon un plan très compliqué autour d'une cour centrale et distribuées à certains endroits sur quatre à cinq étages. 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© HISTOIRE AU FIL DE L'EAU