HISTOIRE AU FIL DE L'EAU
HISTOIRE AU FIL DE L'EAU
HISTOIRE AU FIL DE L'EAU
10400 NOGENT SUR SEINE
Téléphone :
Portable : 06.09.17.37.70
Fax :
Adresse email :

A

 ABBAYE DE CITEAUX

(En 1098)

ABBAYE DE CITEAUX.

Célèbre abbaye fondée en 1098 près de Dijon par Robert de Molesme, abbé bénédictin de Molesmes. L'ordre de Citeaux fut créé pour restaurer les règles de saint Benoît de Nursie dans sa simplicité primitive en réaction contre le monachisme de Cluny accusé de laxisme. Il connut son apogée  aux XIIè et XIIIè siècle puis déclina à partir du XIVè siècle. Les cisterciens, qui devaient renoncer à toute richesse, s'établirent à l'écart des villes, vivant uniquement du travail manuel et cultivant eux-mêmes leurs terres. Ils contribuèrent aussi au grand effort de défrichement qui anima l'Europe aux XIIè et XIIIè siècles. Sous l'impulsion de saint Bernard de Clairvaux, l'ordre s'étendit rapidement à toute l'Europe (700 abbayes «filles» et «petites-filles» à la fin du XIIIè siècle) où il fit édifier églises et abbayes aux lignes sobres et dépouillées. Cependant, l'idéal de pauvreté de Citeaux ne résista pas à ses succés économiques et les attaques contre l'ordre devinrent vives dès la mort de saint Bernard

 ABBAYE DE CLERVAUX

(Fondée en 1115)

ABBAYE DE CLAIRVAUX

Célèbre abbaye cistercienne fondée dans l'Aube en 1115 Par saint Bernard de Clairvaux. Elle devint la maison mère de nombreux couvents en Europe. Clairvaux servit de prison après la révolution. Elle fait partie des «quatre premières filles» de Cîteaux avec La Ferté, Pontigny et Morimond.

 ABBAYE DE CLUNY

(Fondée en 910)

ABBAYE DE CLUNY.

Célèbre abbaye bénédictine fondée en 910 près de Mâcon, en Bourgogne, par le duc d'Acquitaine Guillaume 1er. Elle joua un rôle majeur dans le redressement du monarchisme et le réforme de l'Église menée au XIè siècle par Grégoire VII et ses successeurs. Cluny créa en Europe Occidentale et Orientale de nombreuses filiales qui constituèrent  l'ordre de Cluny, véritable empire monastique au rayonnement culture, économique et politique considérable. Ne dépendant que du pape, les clunisiens se consacraient tout particulièrement à la célébration des offices religieux. L'ordre, devenu très riche, provoqua en réaction la réforme de Cîteaux. Apès une décadence continue depuis le XIVè siècle, il disparut au début de la Révolution Française. L'abbatiale de Cluny, chef-d'œuvre de l'art roman, fut, jusqu'à la construction au XVIè siècle de la nouvelle basilique de Saint-Pierre de Rome, la plus grande église d'Occident. Elle fut presque totalement détruite au XIXè siècle. 

 L'APHRODITE de CNIDE

(au IVè siècle av. J.-C.)

L'APHRODITE DE CNIDE. 

Exécutée par le sculteur PRAXITÈLE au IVè siècle av. J.-C.

 

L’Aphrodite de Cnide est un type statuaire attribué au sculpteur grec Praxitèle représentant la déesse Aphrodite debout, nue, portant la main droite devant son sexe et tenant de la main gauche un vêtement. La statue figurait dans le temple de la déesse à Cnide ; elle est la première représentation connue de la nudité féminine complète dans la grande statuaire grecque.

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© HISTOIRE AU FIL DE L'EAU