HISTOIRE AU FIL DE L'EAU
HISTOIRE AU FIL DE L'EAU
HISTOIRE AU FIL DE L'EAU
10400 NOGENT SUR SEINE
Téléphone :
Portable : 06.09.17.37.70
Fax :
Adresse email :

I

ICONOCLASME.

Destruction des icônes ou images. Nom donné à un mouvement religieux qui condamna la vénération des images du Christ, de la Vierge et des saints, jugée comme une idolâtrerie. La crise iconoclaste ou querelle des images troubla l'Empire byzantin aux VIIIè et IXè siècles. L'opposition entre partisans et adversaires des images dura jusqu'en 843.

ILLYRIENS (Empereurs).                          (Au fil de l'eau)

On nomme empereurs illyriens la série d'empereurs romains qui gouverna l'Empire romain entre 268 et 285.

IMPERIUM.

Mot latin qui signifie "pouvoir de commander". Il s'agit d'un emprunt à la monarchie étrusque. Sous la République romaine, l'imperium était donné aux magistrats supérieurs : dictateurs, consuls et préteurs. Il avait un caractère à la fois civil et militaire et impliquait donc non seulement  le pouvoir de commander les armées mais aussi de faire exécuter les lois.

INNOCENT II.                                                  (Au fil de l'eau)

Né en inconnu, Mort en 1143.

Innocent II (Gregorio Papareschi), né à Rome (Italie), est un pape du 14 février 1130 au 24 septembre 1143. 

INNOCENT III.                                                 (Au fil de l'eau)

Né en 1160, Mort en 1216.

Pape de 1198 à 1216, le plus puissant du Moyen Âge. Il imposa son autorité aux grands souverains d'Europe et encouragea en Espagne la reconquête du pays sur les Arabes. Il fit prêcher la quatrième croisade, lutta contre l'hérésie albigeoise en prêchant la croisade dite des Albigeois en 1208 et réunit le quatrième concile du Latran en 1215. Ilest considéré comme le théoricien de la théocratie pontificale. 

INVASIONS (Les Grandes).

Nom donné aux migrations de peuples barbares, en majorité des Germains qui fuyant devant les Huns en -375, pénétrèrent dans l'Empire romain et provoquèrent son effondrement. Les Wisigoths submergèrent la frontière du Danude et se répandirent dans les Balkans et en Grèce puis s'emparèrent de Rome en 410. En 406, la frontière du Rhin fut également emportée par les Slaves, les Vandales et les Suèves qui traversèrent la Gaule et parvinrent en Espagne. Les Burgondes s'établirent dans la haute vallée du Rhône, entre Lyon et les Alpes. La Bretagne (Angleterre actuelle fut envahie par les Angles, le Jutes et les Saxons, provoquant le départ des Bretons en Armorique (Bretagne). Les Francs, vers 430, avancèrent à leur tour au-delà du Rhin et occupèrent le nord-ouest de la Gaule. Enfin en Italie, un chef de mercenaires barbares, Odoacre, déposa le dernier empereur romain en 476 (date marquant le début du Moyen Âge). L'Empire romain d'occident disparut. À sa place s'établirent au Vè et VIè siècles des royaumes barbares : Francs en Gaule du nord, Burgondes en Savoie et en Bourgogne, Wisigoths en Gaule du Sud et en Espagne, Alamans en Lorraine et dans le Jura, Angles et Saxons en Bretagne (Angleterre), Vandales en Afrique du Nord, enfin Ostrogoths en Italie. L'Empire romain d'Orient subsista sous le nom d'Empire Byzantin jusqu'en 1453, date de la prise de Constantinople par les Turcs.  

IONIE.

Nom donné dans l'Antiquité à la partie centrale de la côte est de l'Asie Mineure et aux îles de Chio et Samos. L'Ionie, influencée par les civilisations brillantes de l'Orient, fut le premier foyer de la civilisation grecque. Milet et Phocée, grandes villes commerçantes, participèrent au mouvement de colonisation grecque aux VIIIè et VIIè siècles av. J.-C. et s'établirent sur les rives de la mer Noire, en Grande-Grèce et en Sicile. Elles adoptèrent l'usage de la monaie qu'elles répandirent dans tout le monde grec. L'Ionie fut dominée par les Lydiens au VIè siècle av. J.-C., puis par les Perses à partie de -546. Leur révolte en -499 fut la point de départ des guerres Médiques. Mais, libérées des Perses et entrées dans la ligue de Délos, elles furent bientôt soumises à Athènes. De nouveau dominée par les Perses, puis par Alexandre le Grand et ses successeurs, l'Ionie appartint plus tard à la province romaine d'Asie.

IONIENS.

Envahisseurs grecs qui s'installèrent en Grèce, après les Acchéens, au cours du IIè millénaire av. J.-C. Ils occupèrent d'abord le nord du Péloponnèse, l'Attique et l'île d'Eubée. Après l'ivasion de Doriens vers -1200 ou -1100, beaucoup d'Ioniens émigrèrent dans les îles de la mer Égée et en Asie Mineure, région où ils fondèrent une confédération de 12 cités dont les plus célèbres furent Éphèses, Milet et Phocée. C'est en Attique que les Ioniens imposèrent le division en quatre tribus que l'on retrouva plus tard dans les cités ioniennes de l'Asie Mineure

IONIENNE (Mer).

La mer Ionienne est une partie de la mer Méditerranée située au sud de la mer Adriatique. Son nom provient de la mythologie grecque et de la figure d'Io.

IONIQUE (Ordre).

Style d'architecture antique. Né en Ionie à la fin du VIè siècle av. J.-C., il se caractérise par des colonnes  hautes et élancées à canelures fines et profondes qui reposent sur une base. Leurs chapiteaux sont ornés de deux volutes (motif décoratif enroulé en spirale). Une frise continue et richement décorée entoure le temple. 

IRÈNE L'ATHÉNIENNE. 

Née v. 752, Morte en 803.

Irène l'Athénienne, née vers 752 à Athènes, morte le 9 août 803 sur l'île de Lesbos est régente de l'Empire byzantin de 780 à 790 puis impératrice régnante de 797 à 802.

ISIDORE DE MILET. 

Né en ?, Mort en ?.

Isidore de Millet était un architecte byzantin du VIè siècle. Il participa avec Anthémius de Tralles à la construction de l'église Sainte-Sophie à Istanbul.

ISLAM.

Mot arabe qui signifie soumission à Dieu. L'islam est le nom de la religion fondée par Mahomet en Arabie au début du VIIè siècle. Celui qui y adhère s'appelle musulman et son livre saint est le Coran. Les principaux dogmes de l'islam sont la croyance en un Dieu unique, aux anges, aux prophètes (Adam, Noé, Abraham, Moïse et Jésus), au jour du jugement dernier et en l'immortalité de l'âme. Le musulman doit se plier à cinq obligations fondamentales (les cinq piliers de l'islam): 1) La profession de foi: "Il n'existe pas d'autre Dieu que Dieu de Mahomet est son prophète." Il sufit de prononcer cette formule pour être considéré comme musulman. 2) Les cinq prières quotidiennes précédées d'ablutions et récitées le visage tourné vers La Mecque. 3) Le jeûne absolu durant le mois du ramadan (interdiction de boire et de manger du lever au coucher du soleil). 4) Le paiement de l'aumône en espèces ou en nature en faveur des pauvres. 5) Le pèlerinage à La Mecque que tout musulman, homme ou femme, doit accomplir (à condition qu'il soit en état de le faire) au moins une fois dans sa vie. Les musulmans respectent enfin diverses prescriptions comme l'interdiction de manger de la viande de porc, de boire du vin ou de se livrer aux jeux de hasard. L'islam n'est pas seulement une religion; il existe aussi une abondante législation qui règle le comportement du musulman dans toutes les circonstances de sa vie. L'islam est largement répendu au Proche et au Moyen-Orient, en Indonésie, en Afrique et dans quelques régions de l'Europe Orientale. On compte aujourd'hui environ 950 millions de musulmans dans le monde. 

ISRAËL (Royaume d').

Royaume hébreu créé après la mort de Salomon en 931 av. J.-C., situé au nord de la Palestine avec Samarie pour capitale et Jéroboam comme premier roi. Opposé au royaume de Juda, il fut comquis en 721 avant J.-C. par les Assyriens. 

ISTHME DE CORINTHE.

L'isthme de Corinthe est une bande de terre reliant le Péloponnèse à la Grèce continentale. Il est baigné par la mer Ionienne (golfe de Corinthe) à l'ouest et la mer Égée (golfe Saronique) à l'est. En son point le plus étroit, l'isthme mesure 6 km de large. Depuis la fin du xixe siècle, il est percé par le canal de Corinthe, projet dont les premiers plans remontent à l'Antiquité.

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© HISTOIRE AU FIL DE L'EAU