HISTOIRE AU FIL DE L'EAU
HISTOIRE AU FIL DE L'EAU
HISTOIRE AU FIL DE L'EAU
10400 NOGENT SUR SEINE
Téléphone :
Portable : 06.09.17.37.70
Fax :
Adresse email :

CE

CELTES.

Nom donné à un groupe de peuples indo-européens. Originaires d'Europe centrale (entre le Rhin et le Danube), ils dominèrent à la fin du 1er millénaire av. J.-C. presque toute l'Europe de l'Ouest et une partie de l'Asie  Mineure. Ce fut entre le VIè et le 1er siècle AV. J.-C. que les Celtes connurent leur première grande expansion : Ils dominèrent la (Grande) Bretagne, la Gaule, l'Espagne, l'Italie du Nord (ils s'emparèrent brièvement de Rome en 390 av. J.- C.), les Balkans et l'Asie Mineure. 

CENS.

1) Le census fut à Rome le pouvoir détenu par les censeurs de classer les individus  et d'estimer leurs biens afin d'attribuer à chaque citoyen sa part des charges militaires, sa contribution fiscale et l'étendue de ses droits politiques, au sein des comices centuriates et des comices tributes.

2) Au Moyen Âge et sous l'Ancien Régime, redevance fixe payée en argent ou en nature par le paysan au seigneur en échange de la concession d'une terre (la tenure). 

CENSEUR.

Dans la Rome antique, magistrat romain qui occupa sous la République le sommet du cursus honorum. Au nombre de deux, élus tous les cinq ans par les comices centuriates et par les anciens consuls mais n'exerçant leur fonctions que pendant 18 mois, les censeurs étaient chargés de dresser les cens, d'établir la liste des membres du Sénat et de surveiller les mœurs des citoyens. Les censeurs étaient également chargés de la construction et de l'entretien des monuments publics.   

CENTURIE.

Dans la Rome antique, division de l'armée romaine. Théoriquement composée de 100 hommes commandés par un centurion, la centurie formait le sixième de la cohorte (environ 600 hommes) et le soixantième de la légion (environ 6 000 hommes). 

CENTURION.

Dans la Rome antique, officier subalterne de l'armée romaine placé à la tête d'une centurie et nommé, en fontion de son ancienneté et de son mérite, par les tribuns militaires (commandants des légions). Le centurion qui avait le grade le plus élevé, était le premier centurion de la première centurie du premier manipule.

CÉSAR ; Jules César.                    (au fil de l'eau)

Né en 100 av. J.-C., Mort en 44 av. J.-C.

Général et homme politique Romain, illustre vainqueur de la Gaule. Grâce à l'appui de la plèbe et d'une armée de 39 légions qui lui fut toute dévouée, il étalit à Rome une dictature en utilisant à son profit les institutions républicaines. Issu d'une grande famille patricienne et neveu de Marius, il fut propréteur en Espagne, forma avec Crassus et Pompée le premier Triumvérat en 60 av. J.-C. puis fut élu consul en 59 av. J.-C. Pour trouver de l'argent et égaler la gloire militaire de Pompée, il obtint pour cinq ans le proconsulat de la gaule cisalpine de la Narbonnaise en 58 av. J.-C.et entreprit la conquête de la Gaule. Mais la mort de Crassus l'opposa à Pompée, devenu en 52 av J.-C. consul unique. Lorsque celui-ci, appuyé par le Sénat, lui ordonna de licensier son armée, César refusa. Sûr de ses soldats, il franchit le Rubicon et marcha sur Rome, provoquant une guerre civile qui dura quatre ans, de 49 à 45 av. J.-C. Vainqueur des troupes de Pompée à Pharsale en Grèce en 48 av. J.-C. puis de ses derniers partisans en Afrique et en Espagne, César devint en 45 av. J.-C. le seul maître de Rome et disposa bientôt d'immenses pouvoirs. Consul pour dix ans en -45, puis cumulant consulat et dictature devenue perpetuelle en -44, quasi divinisé de son vivant, César entreprit des réformes d'une empleur extraordinaire. Il s'éforça d'améliorer le sort de la plèbeen lui faisant distribuer du blé et des terres, en multipliant les grands travaux et en fondant des colonies. Il tenta de limiter le luxe, réforma le calendrier et l'administration des provinces afin de mieux les protéger des abus des gouverneurs, surveilla les républicains et accorda la citoyenneté aux citadins de la Gaule Narbonnaise et à certaines cités romanisées d'Espagne. Il mit sous tutelle les institutions républicaines, multipliant les magistratures, recomposant le Sénat à sa convenance et l'affaiblissant politiquement, contrôlant étroitement les comices dans leur rôle électoral. César mourut assassiné par Brutus en 44 av. J.-C. pour avoir paru aspirer à la royauté, par le cumul des magistratures et le culte autour de sa personne. Excellent orateur et grand écrivain, César a laissé les célèbres commentaires de la guerre des Gaules en 51 av. J.-C. 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© HISTOIRE AU FIL DE L'EAU