HISTOIRE AU FIL DE L'EAU
HISTOIRE AU FIL DE L'EAU
HISTOIRE AU FIL DE L'EAU
10400 NOGENT SUR SEINE
Téléphone :
Portable : 06.09.17.37.70
Fax :
Adresse email :

HI

HILOTES.

Dans l'Antiquité, nom donné à Sparte aux descendants des peuples vaincus par les Doriens. Les Hilotes étaient la propriété de l'État spartiate (qui seul pouvait les affranchir) et cultivaient les lots de terre attribués aux citoyens auxquels les attachait un lien perpétuel. Il n'avaient en principe aucun droit ni aucune liberté, leur seule obligation étant de payer une redevance annuelle en nature (orge, huile, vin) ce qui leur laissait généralement une quantité suffisante pour vivre. Ils pouvaient exceptionnellement participer à la guerre dans l'infanterie légère ou comme rameurs sur la flotte. Après la guerre du Péloponnèse, ils servirent même comme hoplites, ce qui leur valut la liberté. Très largement majoritaires et souvent révoltés, ils inspirèrent aux Spartiates une crainte continuelle. C'est pourquoi, chaque année, les éphores leur déclaraient solennellement la guerre.   

HIPPODAMOS DE MILET.

2è moitié du Vè siècle av. J.-C.

Urbaniste et architecte de Milet. Il prit part à la reconstruction de sa ville saccagée par les Perses en -494 puis vint à Athènes où il traça les plans du Pirée. Son nom est resté attaché aux plans des villes en damier qu'il contribua à répandre en Grèce.

HITTITES.

Peuple indo-européen, il forma un puissant empire en Asie Mineure du XIVè au XIIIè siècle av. J.-C. Cavaliers venus des Balkans ou d'Asie par le Caucase, ils s'installèrent dans la moitié du IIè millénaire av. J.-C. au centre du plateau d'Anatolie, dans la région du fleuve Halys. Ils se mélèrent à des populations autochtones, dites proto-hittites, d'origine asiatique. Après avoir formé de nombreuses principautés s'étendant sur une grande partie de l'Asie Mineure, ils furent dominés par des rois dont la capitale s'établit à Hattoussa. Aidés par une armée puissante possédant des armes de fer et des chars, les rois hittites étendirent leur empire au nord de la Mésopotamie, en Syrie et en Palestine. La vie économique du pays etait fondée sur l'agriculture, l'élevage, le commerce mais surtout sur l'industrie du cuive, du bronze et du fer. Au XIIIè siècle av. J.-C. l'empire hittite s'effondra, envahi par les peuples de la mer. Les Phrygiens occupèrent la région de Halys.    

HOMÈRE. 

Il vécu vers 850 av. J.-C.

Grand poète épique grec. On ne connaît rien de précis sur sa vie si ce n'est qu'il es originaire d'Ionie (côte d'Asie Mineure), peut-être aveugle, et qu'il vécut, selon l'historien Hérodote, vers -850. Les dates de son existence oscillent selon les auteurs entre le XIIè ou le Xè siècle av. J.-C. et le VIIIè siècle, les savants modernes semblant se rallier à cette dernière hypothèse. Plusieurs villes d'Asie Mineure et des îles voisines se disputaient l'honneur de lui avoir donné le jour mais peut être a-t'il appartenu à une famille d'aédes vivant dans l'île de Chios. On lui attribue les deux admirables poèmes (de 27 800 vers), récit des exploits légendaires de héros achéens lors de la guerre de Troie : l' Iliade et l'Odyssée. Homère en est il l'auteur? A t-il utilisé de nombreux récits composés avant lui? Ces poèmes sont ils l'œuvre d'auteurs différents? Ces questions sont encore discutées aujourd'hui. Quoi qu'il en soit, la gloire d'Homère fut immense. Ces poèmes ont tenu une place capitale dans l'éducation de tous les Grecs jusqu'à la fin de l'Hellénisme. Les enfants apprenaient à lire en récitant des centaines de ses vers et Platon a dit de lui qu'il fut l'éducateur de la Grèce. Jusqu'au XIXè siècle, on a cru que les récits d'Homère n'étaient que des légendes mais Henrich Schliemann, homme d'affaires passionné d'archéologie, découvrit les ruines de Mycènes et de Troie.

HOPLITE.

Dans la Grèce antique, soldat de l'infanterie lourde. Il portait le casque, la cuirasse, les jambières et était armé d'un bouclier, d'une lance et d'une épée, l'ensemble pesant près de 35 kilos. 

HOSPITALIERS de Saint-Jean-de-Jérusalem.

Ordre religieux fondé en 1113 en Palestine pour soigner et protéger les pèlerins qui se rendaient en Terre sainte. Vers 1140, les Hospitaliers se transformèrent en ordre militaire (composé de moines-soldat) afin de défendre les États latins d'Orient créés lors des croisades. Après la chute de Saint-Jean-d'Acre, ils se réfugièrent à Chypre en 1291 puis conquirent Rhodes en 1309, où ils restèrent pendant deux siècles. Lorsqu'ils furent chassés de l'île par les Turcs en 1522, Charles Quint leur donna pour asile l'île de Malte (au sud de la Sicile). Ils furent dès lors connus sous le nom de chevaliers de Malte. Après la conquête de l'île par Bonaparte en 1798, l'ordre s'installa à Rome où il siège encore aujourd'hui. 

HOURD.                                                          (Au fil de l'eau)

Un hourd est au Moyen Âge un échafaudage solide, fait de planches, en encorbellement au sommet d'une tour ou d'une muraille. Il désigne une maçonnerie grossière à partir du XVIè siècle, nommée communément « hourdage » et dont dérive le terme « hourdis ».            

HUGUES 1er CAPET

Né en 941, Mort en 996.

Roi de France Capétien de  987 à 996.

HUGUES II

Né en 1017, Mort en 1025.

Associé au trône de France pendant la dynastie Capétienne de 1017 à 1025.

HUMANISME.

Nom donné au mouvement d'idées né en Europe sous la Renaissance, contemporain de la réforme protestante et des Grandes Découvertes. L'humanisme élabora une nouvelle conception de l'homme libéré par la redécouverte des valeurs morales et intellectuelles puisées dans la littérature de l'Antiquité. L'humanisme compta d'éminents représentants dont les chefs-d'œuvre sont encore aujourd'hui une référence.

HUNS.                                                          (au fil de l'eau)

Peuple nomade d'Asie centrale, il provoqua les Grandes Invasions des Germains qui mirent fin à l'Empire romain d'Occident et semèrent la terreur dans l'Europe du Vè siècle. Établis au IIè siècle au nord de la mer Noire après avoir été chassés d'Asie par les empereurs Chinois de la dynastie des Han, les Huns franchirent la Volga vers 370 et envahirent l'Europe. Après avoir soumis divers peuples germaniques (Wisigoths, Ostrogoths), ils s'installèrent vers 405  dans l'actuelle Hongrie et c'est de là que partit la grande invasion de 406. Certaines tribus détruisirent le royaume des Burgondes, d'autres pillèrent l'Empire romain d'Orient, imposant à l'empereur Théodose II le versement annuel d'un tribut en or. Unifiés vers 434 par Attila, les Huns envahirent les Balkans, menacèrent Constantinople puis se retournèrent vers l'Occident. Ils mirent au pillage la Gaule, atteignirent Lutèce (défendue par Sainte Geneviève) mais furent vaincus en 451 à la bataille des champs Catalauniques. Enfin, après avoir fait un raid en Italie, menacé Rome, ils se retirèrent. Après la mort subite d'Attila en 453, les Huns, décimés par la peste, se dispersèrent, regagnat pour la plupart le  sud de la Russie.

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© HISTOIRE AU FIL DE L'EAU