HISTOIRE AU FIL DE L'EAU
HISTOIRE AU FIL DE L'EAU
HISTOIRE AU FIL DE L'EAU
10400 NOGENT SUR SEINE
Téléphone :
Portable : 06.09.17.37.70
Fax :
Adresse email :

922

  ROBERT 1er 

Roi de France de 922 à 923, fils de Robert le Fort, ancêtre des Capétiens, il fut élu roi par les grands et fut couronné par l'archevêque de Sens, Gauthier, à Saint-Rémi de Reims, le 30 juin 922. Charles le Simple l'attaqua devant Soissons, le 15 juin 923 et Robert 1er fut tué au cours de la bataille. 

923

  La Bataille de SOISSONS

Charles III "Le Simple" pensant reprendre son titre attaqua Robert 1er devant Soissons le 15 juin 923 mais il fut vaincu. Robert 1er fut tué pendant la bataille et Charles III crut triompher. Mais les grands élirent roi Raoul, duc de Bourgogne. Le nouveau souverain fut couronné à Soissons, le 13 juillet 923. Herbert de Vermandois, gendre du défunt Robert 1er, fit alors emprisonner le malheureux Charles III "Le Simple". Celui-ci séjourna, tour à tour, comme captif, dans les donjons de Saint-Quentin, de Chateau-Thierry, puis de Péronne. Ce fut dans cette dernière ville qu'il mourut le 7 octobre 929.

HUGUES LE GRAND

Fils de Robert 1er, neveu d'Eudes, comte de Paris et duc de France, il est le père d'Hugues Capet et le vrai fondateur de la dynastie des Capétiens. Surnommé le faiseur de rois, il élargit considérablement ses possessions en échange de son soutien et fut longtemps le véritable maître du royaume de France. Il arrangea l'élection de son beau-frère Raoul de Bourgogne en 923 puis celle du Carolingien Louis IV en 936 et de son fils Lothaire. Il augmenta enfin considérablement la puissance de sa famille en se faisant accorder les duchés de Bourgogne et d'Aquitaine. On l'appela "le Blanc" à cause de son teint pâle et l'Abbé à cause des nombreux monastères dont il était l'abbé laïque.

  RAOUL 1er 

Duc de Bourgogne, fils de Richard le Justicier. Il avait succédé à son père en 921. Il avait épousé Emma, fille du duc Robert, éphémère roi de France. Il était donc allié aux Robertiens.

Élu roi en 923, couronné à Soissons le 13 juillet, par Gauthier, métropolite de Sens.

En 935, le roi Raoul tomba malade. Il mourut à Auxerre, le 14 ou le 15 janvier 936. Il fut inhumé à Sainte-Colombe de Sens, comme l'avait été le roi Robert 1er.

936

  LOUIS IV "d'Outre-Mer" 

Á la mort de Raoul, Hugues, fils de Robert 1er, aurait pu se faire élire roi. Mais ce trés puissant personnage, duc des Francs (ou de France), qu'on surnomma Hugues le Grand, préféra régner en fait sous le nom d'un souverain sans grande autorité. Il fit donc appel au fils de Charles Le Simple, Louis d'Outre-Mer. En 936, ce prince était agé de quinze ans. Il avait été élevé en Angleterre chez son oncle, le roi Athelstan (d'où son surnom). On l'appela aussi l'Anglais. Le nouveau roi, Louis IV débarqua à Boulogne. Il fut sacré à Laon le 19 juin 936, par l'archevêque Artaud de Reims. Il essaya de tenir tête à Hugues le Grand. Mais en 945, il fut fait prisonnier à Rouen par Bernard le Danois. Le malheureux souverain fut ensuite livré à Hugues le Grand, qui le maintint en prison durant un an.

En 946, Louis IV redevint théoriquement roi. Mais, pour recouvrer sa liberté, il avait dû céder à Hugues sa place de refuge, Laon. Durant des années, il continua à guerroyer contre le puissant duc de France.

Le 13 mars 953, les deux ennemis se réconcilièrent à Soissons, grâce à l'entremise de la reine Gerberge, dont la soeur Hathvidis était la femme d'Hugues le Grand.

Au cours d'une chevauchée près de Reims, Louis IV fit une chute grave. Transporté dans cette ville, il y mourut le 10 septembre 954. Il n'avait que trente-trois ans. Il laissa 4 fils, Lothaire, Carloman, Henri et Charles. 

954

  LOTHAIRE 

Á la mort de Louis IV, Hugues le Grand aurait pu ceindre la couronne. Il préféra mettre sur le trône le fils ainé du souverain défunt: Lothaire. Élu roi en 954 par l'assemblée des grands et des évêques, réunie à Reims, il n'avait que treize ans. A la fin de février 986, Lothaire pris froid entre Compiègne et Laon. Le 2 mars 986, il mourut.  Il était agé d'un peu plus de quarante-quatre ans en laissant deux fils, Louis V et Arnulf.

986

  LOUIS V "Le Fénéant" 

Fils de Lothaire, né en 967, il succéda normalement à son père en 986, celui-ci l'ayant de son vivant associé au trône. Au mois de mai 987, alors qu'il chassait entre Senlis et Compiègne, Louis V fit une chute de cheval, dont il mourut le 21 ou 22 mai.

 

Le dernier roi Carolingien n'avait que vingt ans.

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© HISTOIRE AU FIL DE L'EAU