HISTOIRE AU FIL DE L'EAU
HISTOIRE AU FIL DE L'EAU
HISTOIRE AU FIL DE L'EAU
10400 NOGENT SUR SEINE
Téléphone :
Portable : 06.09.17.37.70
Fax :
Adresse email :

- 3 millions d'années

PALÉOLITHIQUE INFÉRIEUR

Nom donné à la période la plus ancienne du paléolithique. Elle aurait duré jusque vers 100 000 av. J.-C. Le nord de l'Amérique, la Scandinavie et les Alpes étaient recouverts de glace, mais on trouvait en Europe de nombreux animaux appartenant aux espèces des latitudes chaudes (éléphants, rhinocéros et hippopotames) qui survécurent jusqu'au début de la glaciation de Riss (200 000 ans av. J.-C.). Les premiers hommes firent leur apparition en Afrique australe (australopithèque), en Indonésie et en chine (pithécanthropes et sinanthropes), en Afrique du Nord et en Europe (Atlanthropes, hommes de Mauer). L'homme du paléolithique inférieur (ou ancien) vivait en plein air et n'occupait que très rarement les cavernes. Il n'utilisait plus seulement comme outils les pierres brutes, mais il les façonnait, les frappant avec une autre pierre pour en retirer des éclats. Ces bifaces devinrent progressivement plus réguliers, plus plats et plus petits (en forme d'amande, long de 12 à 15 cm et larges de 6 à 7 cm). Ils servaient à couper le bois ou l'os, à décharner les bêtes et à gratter les peaux.

- 3 millions d'années

L'HOMO HABILIS

Mot latin qui signifie homme habile : sa main est capable de fabriquer des outils. L'Homo habilis, apparu sans doute il y a 3 millions d'années au paléolithique inférieur, est considéré comme le premier représentant du genre humain. Il habitait les steppes de l'est de l'Afrique jusqu'aux environs d'1,5 million d'années av. J.-C.. Il fabriquait des outils simples avec des galets, enlevant un ou deux éclats, ce qui lui faisit un outil tranchant à usages multiples. Il mangeait de tout (omnivore). On a retrouvé sur un site habité par des homo habilis des restes de poissons, crocodiles, porcs-épics, antilopes et girafes.

INDUSTRIE ABBEVILLIENNE

Désigne l'industrie du paléolithique inférieur qui tire son nom du site préhistorique d'Abbeville, dans la somme.

Elle se caractérise par la fabrication de bifaces assez grossiers.

- 2 millions d'années

L'HOMO ERECTUS

Mot latin qui signifie l'homme érigé : debout. L'Homo erectus est apparu sans doute il y a 2 millions d'années au paléolithique inférieur après l'Homo habilis. Il inventa vers 500 000 av. J.-C. une nouvelle technique de travail de la pierre appelée industrie acheuléenne, nom d'une petite localité de la somme, Saint-Acheul, où furent trouvés les premiers outils de ce type. Avec l'Homo erectus apparaît aussi un progrès décisif pour l'homme, la maîtrise du feu. En août 1984, furent découverts sur les bords du lac Turkana, au Kenya (Afrique), les vestiges d'un Homo erctus qui vécut il y a 1 600 000 ans. Adolescent d'une douzaine d'années (pas de dents de sagesse et cartilages  des os non encore soudés), il mesurait 1,60 m et l'on pense qu'il aurait atteint 1,80 m à l'âge adulte.

900 000 av. J.-C.

LE SILEX

 DÉCOUVERTE DE LA TAILLE DU SILEX

500 000 av. J.-C.

INDUSTRIE ACHEULÉENNE

Désigne l'industrie du paléolithique inférieur qui fait suite à l'abbevillien. Elle se caractérise par la fabrication de bifaces plus évolués et tire son nom du site préhistorique de Saint-Acheul (faubourg d'Amiens). Le biface acheuléenom donné à un fossile d'homme préhistorique appartenant à l'espèce Homo erectus (homme qui s, fabriqué à partir d'un noyau de silex, avait la forme d'une amande, longue de 12 à 15 cm et large de 5 à 7 cm. Il Il était frappé en alternance des deux côtés à l'aide d'une pierre dure, la coupe étant en suite régularisée avec un percuteur de bois. Outil à usages multiples, il servait à couper le bois ou l'os, à équarrir les carcasses d'animaux et à gratter les peaux.

LE FEU

            DÉCOUVERTE DU FEU

Les premières traces connues d'un feu volontairement allumé par l'homme  datent de 500 000 ans av. J.-C. La maîtrise du feu permit aux hommes préhistoriques de tenir les bêtes sauvages à distance, de se chauffer, de s'éclairer, d'améliorer la fabrication de certains objets et de cuire les aliments. Ce fut sans doute en constatant le dégagement e chaleur produit en frottant rapidement deux bois l'un sur l'autre ou les étincelles jaillissant du choc de deux silex que l'homme comprit comment faire du feu. 

Le PITHÉCANTHROPE

Nom donné à un fossile d'homme préhistorique appartenant à l'espèce Homo erectus (homme qui se tient debout). Il vécut vers 500 000 ans av. J.-C., à l'époque du paléolithique inférieur. Les restes d'un pithécantrope furent découverts pour la première fois en 1891 dans l'île de Java (Indonésie). Cet être, malgré certains traits appartenant au singe, possédait des caractères incontestablement humains. Il avait une taille d'environ 1,70 m, une capacité crânienne de 850 à 950 cm3, un front très fuyant et une forte visière frontale au niveau des arcades sourcillières.

Le SINANTHROPE

Nom donné à un fossile d'homme préhistorique découvert en 1921 au sud-ouest de Pékin (d'où son autre nom de «Homme de Pékin»). Il vécut vers 500 000 ans av. J.-C. à l'époque du paléolithique inférieur. Le sinanthrope qui appartient à l'espèce Homo erectus fut très proche du pithécanthrope. De petite taille (1,55 à 1,60 m), il avait une capacité crânienne d'environ 1 075 cm3. Il se servait d'outils en pierre, connaissait l'usage du feu et utilisait un langage articulé.

400 000 av. J.-C.

CHASSES COLLECTIVES

Premières Grandes Chasses Collectives

L'homme préhistorique était avant tout un chasseur. Ses méthodes de chasse évolueront avec le temps. Au début, l'homme courait après ses proies. Puis, très vite, il s'est construit des outils rudimentaires. Il chassait avec des lances, des propulseurs, des lance-pierres, des boomerangs , des flèches. Longue pointe en os, la sagaie est l'arme de chasse par excellence. Parfois on l'a emmanchée. Dans ce cas, sa base, taillée en biseau, porte des stries parallèles. La chasse à la battue était organisée pour les gros animaux. Affolé par les cris et les feux allumés, l'animal était encerclé et rabattu vers un endroit choisi, par exemple, vers les bords d'une falaise. L'animal tombait dans le vide. Les chasseurs finissaient alors de le tuer. Le gros gibier, tels les mammouths et les chevaux, était, eux, poussé dans les marécages. Pour faire tomber les animaux, ils lançaient des boules de pierres, appelées "bolas", dans leurs pattes.

L'ATLANTHROPE

Nom donné à un fossile d'homme préhistorique découvert en 1954 en Algérie (dans le massif de l'Atlas, d'où son nom).

Appartenant à l'espèce de l'Homo erectus, l'atlanthrope était très proche du sinanthrope. Il aurait vécu vers 400 000 ans av. J.-C., à l'époque du paléolithique inférieur. 

L'HOMME DE MAUER

Nom donné à un fossile d'homme préhistorique (une mandibule possédant toutes ses dents) découvert en 1907 à Mauer, village d'Allemagne. Ce vestige constitue le plus ancien fossile découvert à ce jour en Europe. Appartenant à l'espèce de l'Homo erectus l homme de mauer vécut il y a environ 400 000 ans av. J.-C. à l'époque du paléolithique inférieur et ressemblait à ses contemporains, le Pithécanthrope et sinanthrope.

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© HISTOIRE AU FIL DE L'EAU