HISTOIRE AU FIL DE L'EAU
HISTOIRE AU FIL DE L'EAU
HISTOIRE AU FIL DE L'EAU
10400 NOGENT SUR SEINE
Téléphone :
Portable : 06.09.17.37.70
Fax :
Adresse email :

                      LES PÉPINIDES

Nous avons arrêté à l'assassinat de Childéric II, l'étude des successeurs de Dagobert. Aprés ce souverain, qui voulut vraiment régner et succomba dans la lutte contre les grands, les rois mérovingiens ne seront plus rois que de nom (d'où le surnom de "Rois fénéants").

 

Seuls, les maires du palais, surtout les Pépinides, auront la réalité du pouvoir.

675

                         THIERRY III

A la mort de son frère, Childeric II, il fut Roi de Neustrie et de Bourgogne en 675, puis seul roi en Gaule à partir de 679. En fait, depuis la victoire décisive qu'il a remporté à Tertry en 687, sur l'armée Neustrienne, Pépin II (Pépin d'Héristal), maire du palais d'Austrasie, est le vrai maître de la Gaule. Thierry III meurt en 691 en laissant un fils, Clovis IV. 

                          CLOVIS III

Clovis III est le roi des Francs d'Austrasie de 675 à 676. Né vers 670, il est prétendument fils du roi Clotaire III, mais en fait un imposteur produit par Ebroïn.
En 675, suite à l'assassinat du roi Childéric II, les Neustriens et les Burgondes proclamèrent roi Thierry III.
Les Austrasiens et l'ancien maire du palais Ebroïn, écartés du pouvoir, proclament roi d'Austrasie, le jeune Clovis, un enfant de cinq ans. Voyant qu'il était très peu soutenu, Ebroin renonce à soutenir Clovis en échange du titre de maire du palais de Neustrie. Clovis III est déposé. Il est sans doute envoyé dans un monastère où il meurt à une date inconnue.

676

                       DAGOBERT II

Dagobert II est roi d'Austrasie de 676 à 679. Né vers 652, fils et successeur du roi Sigebert III. Aprés la mort de son père, il est exilé en Irlande par Grimoald, maire du palais. Le maire du palais sur l'Austrasie pendant son règne est Vulfoad. Assassiné le 23 décembre 679, dans la forêt de Woëvre, lors d'une partie de chasse. Il aurait été tué par des partisans des pépinides.

679

PÉPIN II DE HERSTAL «Le Jeune»

A la Mort de Dagobert II, Thierry III est théoriquement roi de toute la Gaule Franque. En fait, dans le royaume d'Austrasie, Pépin II devient le maître, en qualité de duc d'Austrasie; il partage ce titre et ce pouvoir avec Martin (son frère, son demi-frère ou son cousin), qui fut tué en 680. 

Il fit la guerre à Thierry III, et fut vaincu prés de Laon, à Lucofao (Bois de Fays). Il s'enfuit, tandis que Martin s'enferma dans Laon. Deux envoyés d'Ebroïn prmirent la vie sauve à Martin, s'il reconnaissait Thierry III comme roi. L'imprudent sortit de la place forte et fut tué à Écry (canton de Rethel), où se traouvait Ebroïn.

Pépin II reconnaît Thierry III comme roi de toute la Gaule.

                         687

                 La bataille de TERTRY

La bataille de Tertry en juin 687 dans le cadre des luttes de clans francs (les Faida germaniques) vit la victoire de l'Austrasie sur la Neustrie. La Gaule franque était alors divisée en deux royaumes rivaux qui furent souvent en guerre, l'Austrasie au nord-est, capitale Metz, contrôlée par Pépin de Herstal et la Neustrie à l'ouest, capitale Paris et Soissons, sous les ordres de Berchaire, maire du palais du roi mérovingien Thierry III de 686 à 688. Pépin franchit le fleuve Somme et les marais de l'Omignon pour affronter et vaincre les troupes de Berchaire près de Tertry. Berchaire est tué peu de temps après le bataille. Thierry III s'est enfui. Pépin lui laisse la coronne; mais, visiblement maintenant, ce sont les maires du palais qui commandent et choisissent les rois. Jusqu'à la mort de Pépin, les souverains n'auront pour fonction que d'approuver ses volontés et d'entériner ses décisions. Depuis la victoire décisive de Tertry, La Gaule Franque n'a plus qu'un maître: Pépin d'Héristal. Maire du Palais en Austrasie, Pépin II respecte la fiction du pouvoir royal et l'esprit particulariste des Neustriens et des Bourguignons. Il nomme donc un maire du palais pour ces deux royaumes, Norbert. Mais celui-ci est tout dévoué. A sa mort, vers 700, il le remplace d'ailleurs par son propre fils, Grimoald. Le 16 décembre 714, Pépin II meurt à Jupille, sur la Meuse (Belgique) en laissant 3 fils, Drogon, Grimoald et Karl né en 689, dit "Charles Martel".

691

                          CLOVIS IV

Clovis IV est le roi des Francs de 691 à 695. Né vers 680, fils ainé et successeur du roi Thierry III, il accède au trône à l'age de 11 ans et meurt à 15 ans. Comme il est mineur pendant toute la durée de son règne, le maire du palais d'Austrasie, Pépin de Hestral, règne en son nom. Son frère, Childéric lui succède à sa mort en 695. 

695

                      CHILDEBERT IV

Childebert IV est le roi des Francs de 695 à 711. Né vers 683, fils cadet du roi Thierry III, il succède sur le trône à son frère aîné Clovis. Il a pour maire du palais en Austrasie, le puissant Pépin de Herstal. En Neustrie le maire du palais est Grimoald le Jeune, le fils cadet de Pépin. Durant son règne, Pépin de Herstal soumet les Frisons du duc Radbod. Les nombreux diplômes que le roi Childebert a souscrit prouvent sa grande activité. En 697, il fait condamner Drogon, fils aîné de Pépin d'Hérstal, à rendre un bien à un monastère. En 710, il exige que Grimoald, rende aux moines les tonlieux qu'il perçoit lors de la fête de Saint-Denis. Il meurt en 711 et est enseveli à Choisy. Il laisse le souvenir d'un roi juste et de bonne mémoire. Son fils Dagobert lui succède.

711

                       DAGOBERT III

Dagobert III est le roi des Francs de 711 à 715. Né vers 699, fils et successeur du roi Childebert IV, il accède au trône à l'âge de 12 ans, et meurt à 16 ans. Comme il est mineur pendant toute la durée de son règne, ses maires du Palais règnent en son nom. À son avènement, le maire du palais en Austrasie est le puissant Pépin de Herstal. En Neustrie le maire du palais est Grimoald le Jeune, fils cadet de Pépin de Herstal. Pendant son règne, Grimoald est assassiné par un rebelle frison. Il est remplacé par son fils mineur, le jeune Thibaut. Puis le vieux Pépin de Herstal décède. Plectrude, sa veuve, dirige le royaume au nom du roi Dagobert et du maire du palais Thibaut, tous deux mineurs. Les Francs de Neustrie en profitent pour se révolter. Ils rassemblent une armée dans la forêt de Cuise, et écrasent l'armée austrasienne de Thibaut. La Neustrie reprend alors son indépendance et nomme un nouveau maire du palais en la personne de Raganfred. Celui-ci s'allie avec le duc des Frisons Radbold, et dévaste l'Austrasie. Dagobert meurt en 715 des suites d'une maladie. Il laisse un fils nommé Thierry.

715

                        CHILPÉRIC II

Chilpéric II est le roi des Francs de Neustrie et des Burgondes de 715 à 719. À la mort du roi Dagobert III, Daniel est sorti d'un monastère et placé sur le trône par les Neustriens révoltés contre l'autorité de la régente Plectrude, veuve du maire du palais d'Austrasie Pépin de Herstal. Daniel se laisse alors pousser les cheveux. Il est ensuite couronné par le maire du palais Raganfred sous le nom de Chilpéric. Pour en finir avec l'hégémonie des Pépinides, Chilpéric et Raganfred s'allient avec les Frison du duc Radbod. Mais, en 716, celui-ci est vaincu à Amblèv par l'armée de Charles, fils bâtard de Pépin de Herstal. Ce coup d'éclat permet à Charles d'écarter Plectrude du pouvoir, et de s'affirmer comme seul chef des Francs d'Austrasie. Puis Charles tourne ses armées vers la Neustrie, et défait également Chilpéric et Raganfred à Vinchy le 21 mars 717. Charles installe ensuite un autre roi, Clotaire IV en Austrasie pour légitimer sa guerre contre le roi Chilpéric. Mais Raganfre n'as pas dit son dernier mot. En 718, il s'allie au puissant duc Eudes d'Aquitaine. Charles marche alors une nouvelle fois contre ses ennemis. Pris de panique, Eudes retourne dans ses terres avec le roi Chilpéric. En 719, à la suite du décès du roi Clotaire, le duc Eudes d'Aquitaine renvoie Chilpéric à Charles pour se faire pardonner d'être entré en rébellion. Chilpéric est alors proclamé roi de tous les Francs. Il meurt en 721 et est enterré à Noyon.

                          717

                  La bataille de VINCHY

La bataille de Vinchy a eu lieu à Vinchy, près de Cambrai, dans l'actuel département du Nord. Elle est un affrontement entre Charles Martel et les Austrasiens d'un côté et le roi des Francs, Chilpéric II, et le maire du palais, Ragenfred de l'autre.

Chilpéric et Ragenfred sont repartis vaincus en Neustrie après la bataille d'Amblève. Au lieu de les suivre immédiatement, Charles s'est de nouveau servi de la tactique utilisée pendant sa carrière couronnée de succès. Il a pris le temps de rassembler une grande armée avant d'attaquer en position de force. Il a décidé où provoquer la bataille, et à l'endroit et au moment de son choix, au printemps 717, Charles les a finalement suivis et leur a causé une lourde défaite à Vinchy le 20 ou le 27 mars. Il a poursuivi le roi en fuite et le maire du palais jusqu'à Paris.

Après ce succès, il a proclamé Clotaire IV, roi d'Austrasie, pour l'opposer à Chilpéric, et a destitué l'archevêque de Reims, Rigobert, pour le remplacer par Milon de Trèves. Chilpéric II et le maire du palais, Ragenfred, ont été presque complètement évincés après la bataille.

                        CLOTAIRE IV

Clotaire IV est le roi des Francs d'Austrasie de 717 à 719. Son origine est incertaine. Né vers 685. Il est choisi par le maire du palais d'Austrasie Charles Martel pour s'opposer au roi Chilpéric et au maire du palais de Neustrie Raganfred. Il meurt en 719.

                     Charles MARTEL

Charles Martel, surnommé Martel, est né en 689 de Pépin II et d'Alpaïde, et mort le 16 ou le 22 octobre 741 fut duc d'Austrasie, maire du palais de 717 à 741 et le souverain de facto du royaume des Francs. Il est également le grand-père paternel de Charlemagne. A la mort de son père, Charles était en prison d'où il s'évada.

Après la mort du roi Dagobert III, à la fin de l'année 715, les Neustriens donnèrent la couronne à un moine, Chilpéric II, fils véritable ou supposé de Childéric II. Mais ils furent battus prés de l'Amblève en 716 par Charles et ses partisans.

Le 21 mars 717, nouvelle victoire de Charles à Vinchy. Les Neustriens s'enfuirent jusqu'à Paris. Charles prit le titre de Maire de Neustrie et créa un nouveau roi en 718, Clotaire IV, fils réel ou supposé de Thierry III.

En 719, les Neustriens, ayant pour allié Eudes, duc d'aquitaine, attaquèrent Charles. Ils furent encore battus, mais Clotaire IV mourut. Alors Charles reconnut le roi nommé par les Neustriens, Chilpéric II.

Vers 721, Charles était devenu le maître de la Gaule.

Le nouveau souverain de fait allait passer une grande partie de sa vie à combattre les saxons, le Bavarois, puis les Arabes. Le 17 octobre 732, il défit les troupes d'Abd-el-Rahman près de Poitiers. Quelques années plus tard, nouvelle victoire de Charles, remportée sur les Arabes en Provence. En 738, Charles-Martel tomba malade. En 741, comme il n'y avait plus de roi, Charles partagea la Gaule entre ses fils, Carloman et Pépin. Carloman eut l'Austrasie, l'Alamanie et la Thuringe, Pépin reçu la Bourgogne, la Neustrie et la Provence. Charles mourut le 22 octobre 741.



                          721

                         THIERRY IV

Thierry IV est né vers 713 et est mort en 737, a été roi des Francs. Il a régné de 721 à 737. Il est sans doute le dernier roi mérovingien authentique.

A la mort de son père Dagobert III, en 715, il est placé à l'abbaye de Chelles. Lorsque le roi Chilpéric II meurt sans héritier en 721, Charles Martel installe Thierry sur le trône. Cependant, pendant tout son règne, Charles Martel continue de détenir la réalité du pouvoir exécutif et législatif en tant que maire du palais. Après sa mort en 737, le trône du royaume des Francs reste vacant jusqu'en 743.

                          732

               LA BATAILLE DE POITIERS

En 732, Charles Martel stoppe une expédition de musulmans dans le sud-ouest du royaume des Francs. Si cette victoire ne met pas un terme aux incursions arabes, elle lui permet d'accroître son prestige et d'étendre son influence au sud.

Depuis 711, les musulmans occupent l'Espagne conquise sur les rois wisigoths et multiplient les raids dans le royaume des Francs. En 732, le gouverneur de l'émirat de Cordoue organise une nouvelle expédition: il ravage le sud de l'aquitaine puis remonte vers Tours, attiré par les richesses de la ville et du sanctuaire de Saint Martin. Le duc d'Aquitaine, Eudes, demande alors l'aide de Charles Martel.

Le 25 Octobre 732, aprés une semaine d'escarmouche, les cavaliers musulmans, légèrement équipés de cimeterres, de boucliers ronds et d'arcs, se brisent sur les lignes des fantassins Francs. Ceux-ci sont puissamment armés de casque, de longs boucliers, d'épées longues, de lances et de francisques. Les musulmans sont vaincus, leur gouverneur est tué pendant la bataille.

La victoire de Poitiers est surtout pour Charles Martel un moyen d'affaiblir le duc d'Aquitaine et d'étendre la zone d'influence de sa famille, les Pippinides, dans le sud de la Gaule.

                          741

             Mort de Charles MARTEL

A la mort de Charles Martel, Pépin le Bref et son frère, Carloman, enferment leur demi-frère Grippon, mécontent de sa part dans le partage, dans la ville de Neufchateau en Belgique. Pépin et son aîné, vivant en bonne intelligence, gouverneront seuls la Gaule.

Depuis la mort de Thierry IV, en 737, il n'y a plus de roi en Gaule. En 743, Pépin et Carloman mirent fin à cet interrègne et élevèrent au trône Childéric III, fils de Thierry III, qu'ils venaient de tirer d'un cloître. Ce dernier "roi fénéant" fut aussi dépourvu de pouvoir que les précédents.  

                         CARLOMAN

Fils ainé de Charles Martel, il fut maire du palais de 741 à 747, il gouverna l'Austrasie, l'Alammanie et la Thuringe.

En 747, il remet son royaume à Pépin, se rend à Rome, recoit les ordres du pape Zacharie et obtient de lui le monastère du mont Soraete. Trois ans plus tard, il se retire comme moine au monastère bénédictin du Mont-Cassin.

En 753 il fut envoyé en France pour accomplir une mission. Il mourut à Vienne en 756.

                       PÉPIN le Bref

Fils de Charles Martel, il fut maire du palais de 741 à 751, il gouverna La Neustrie, la Bourgogne et la Provence.

A partir de 747 aprés le départ de Carloman, il fut seul maître de la Gaule et fut le premier roi Carolingien de 751 à 768.

                          743

                        CHILDÉRIC III

Fils de Chilpéric II, il fut tiré du cloître et nommé roi des Francs par Carloman et Pépin le Bref en 743. Déchu du trône et tondu par ordre du nouveau roi Pépin le Bref en 751, Childéric est enfermé au monastère de Saint-Bertin, à Saint-Omer. 

Il fut le dernier roi Mérovingien et meurt en 755.

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© HISTOIRE AU FIL DE L'EAU