HISTOIRE AU FIL DE L'EAU
HISTOIRE AU FIL DE L'EAU
HISTOIRE AU FIL DE L'EAU
10400 NOGENT SUR SEINE
Téléphone :
Portable : 06.09.17.37.70
Fax :
Adresse email :

L'EMPIRE ROMAIN

"Les VALENTINIENS"

364

 VALENS

Valens né vers 328 et mort au combat le 9 août 378, co-empereur romain de 364 à 378, d'abord avec son frère Valentinien Ier (jusqu'au mois de novembre 375), puis avec ses neveux Valentinien II et Gratien. Son frère lui confie le gouvernement de la partie orientale de l'empire, avec Constantinople pour capitale. Il peut donc être considéré aussi comme empereur byzantin. Valens doit lutter à deux reprises contre les Goths : - contre les Wisigoths d'Athanaric (367 - 369), qui ont soutenu la tentative de l'usurpateur Procope;  - contre les Ostrogoths (refoulés par les Huns) et les Wisigoths réunis, qui en 375, se présentent en masse à la frontière de l'empire. Ne pouvant pas les empêcher d'entrer en Thrace (377), il leur livre, le 9 août 378, la désastreuse bataille d'Andrinople, où il trouve la mort. Théodose Ier, nommé par Gratien, lui succède en Orient.

371

 MARTIN DE TOURS

Fils d’un officier Romain d’origine Slave, Martin a lui-même été légionnaire dans l’armée du Rhin. Alors qu’il était en garnison à Amiens, il aurait un jour déchiré son manteau de soldat pour en donner une moitié à un pauvre grelottant de froid. La nuit suivante le Christ lui apparait en songe vêtu de ce pan de manteau. Martin décide alors de se faire baptiser. Dans les années 350, il devient moine. Il fonde l’abbaye de Marmoutier, dont la règle imposait aux moines de revêtir une simple robe de toile et de vivre dans une cabane, avec pour seule occupations la prière et la copie des évangiles. Elu évêque de Tours en 371, il évangélise les campagnes. Il meurt en 397 lors d’une de ses missions. On l’inhuma le 11 novembre, et on prit soin d’installer sa cape (la moitié restante) dans un sanctuaire qu’on nomma capella. Et le mot capella a donné naissance au mot chapelle.

 MARTIN évengélise

les campagnes Gauloises.

Après l’édit de Milan, la religion Chrétienne se répand rapidement dans les villes Gallo-Romaines. Mais les campagnes sont restées à l’écart du mouvement et Martin entreprend de les évangéliser. Il voyage dans toute la Gaule, de Tours en Germanie. Il convertie par des sermons mais aussi par la force. Les traces de cultes païens Gaulois ou Romains sont détruites. Les temples sont brulés, les bois sacrés des Gaulois sont coupés. Il baptise, hommes, femmes et enfants lors de cérémonies collectives et fonde les premières paroisses rurales.

378

 Bataille D'ANDRINOPLE

Valens périt le 9 août 378 dans la bataille d'Andrinople où les Wisigoths conduits par Fritigern, bien qu'affaiblis par la misère et la famine, battent sévèrement son armée. La cavalerie romaine est écrasée et doit battre en retraite tandis que l'infanterie, laissée livrée à elle-même, est littéralement exterminée sous les coups de la fureur des Goths. Valens est touché par une flèche. Pris de panique, il parvient à fuir entouré de sa garde personnelle et trouve refuge dans une cabane misérable. Des Wisigoths, furieux de la résistance de la garde impériale, mettent le feu au bâtiment. L'empereur y trouve la mort, brûlé vif. Selon une autre version, il serait mort sur le champ de bataille de la flèche qui l'avait atteint. Cette défaite, au commencement des invasions barbares, est un véritable choc pour les Romains, signe d'un funeste avenir pour l'Empire.

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© HISTOIRE AU FIL DE L'EAU