HISTOIRE AU FIL DE L'EAU
HISTOIRE AU FIL DE L'EAU
HISTOIRE AU FIL DE L'EAU
10400 NOGENT SUR SEINE
Téléphone :
Portable : 06.09.17.37.70
Fax :
Adresse email :

L'EMPIRE ROMAIN

"Les THÉODOSIENS"

378

 THÉODOSE 1er

Théodose Ier, aussi nommé Théodose le Grand né en 347 et mort en 395, est empereur romain de 378 à 395, fêté le 17 janvier en tant que saint des Églises chrétiennes. Il est le dernier empereur à régner sur l'Empire romain unifié, période très brève : elle ne dure que de sa victoire sur Eugène le 6 septembre 394 à sa mort le 17 janvier 395. La mort de l'empereur Valens à la bataille d'Andrinople (378) obligea Gratien à proclamer Théodose empereur en 379 : il reçut l’Orient, la Macédoine et la Dacie. En 380, il publia l’édit de Thessalonique. De 388 à 391, Théodose demeura en Occident, presque toujours à Milan. En 390, voulant mettre fin aux mœurs qui avaient jusqu'alors prévalu dans le monde antique, et imposer la morale ascétique préconisée par les chrétiens les plus radicaux, il publia une loi qui punissait de mort les homosexuels, et fit réprimer dans le sang par les troupes barbares une émeute à Thessalonique. En 394, il fut l’auteur du décret interdisant les Jeux olympiques accusés de diffuser le paganisme (les jeux ne seront rétablis que 1502 ans plus tard en Grèce). Théodose mourut peu après, le 17 janvier 395. À cette date, l’Empire était réunifié pour la première fois depuis trente ans, mais également pour la dernière fois. De son premier mariage avec Aelia Flacilla, Théodose avait eu deux fils : Auguste Arcadius en 383, et Honorius en 393. Il partagea entre eux l’Empire : Honorius (10 ans) reçut l’Occident et Arcadius (18 ans) l’Orient.

380

 L'Édit de THESSALONIQUE

Il officialise le culte catholique orthodoxe et en fait l'unique religion licite de l'empire romain. Le 24 novembre 380, on rendait public l'édit dans les termes suivants : « Édit des empereurs Gratien, Valentinien II et Théodose Auguste, au peuple de la ville de Constantinople. Nous voulons que tous les peuples que régit la modération de Notre Clémence s'engagent dans cette religion que le divin Pierre Apôtre a donné aux Romains - ainsi que l'affirme une tradition qui depuis lui est parvenue jusqu'à maintenant - et qu'il est clair que suivent le pontife Damase Ier et l'évêque d'Alexandrie, Pierre, homme d'une sainteté apostolique : c'est-à-dire que, en accord avec la discipline apostolique et la doctrine évangélique, nous croyons en l'unique Divinité du Père et du Fils et du Saint-Esprit, dans une égale Majesté et une pieuse Trinité. Nous ordonnons que ceux qui suivent cette loi prennent le nom de Chrétiens Catholiques et que les autres, que nous jugeons déments et insensés, assument l'infamie de l'hérésie. Leurs assemblées ne pourront pas recevoir le nom d'églises et ils seront l'objet, d'abord de la vengeance divine, ensuite seront châtiés à notre propre initiative que nous avons adoptée suivant la volonté céleste. Donné le troisième jour des calendes de mars à Thessalonique, Gratien Auguste étant consul pour la cinquième fois et Théodose Auguste pour la première fois. ».

395

 DIVISION DE L'EMPIRE

L'Empire romain est devenu trop grand et trop malmené pour être gouverné efficacement par un seul homme. L'empereur Théodose est seul empereur depuis 392. Quand il organise sa succession, Théodose décide un partage, entre ses deux fils. Théodose meurt au début de l'année 395. L'Empire est immédiatement séparé suivant ses indications : •l'Orient va à l'ainé Arcadius, l'Occident va à son jeune frère de 11 ans Honorius. Les deux jeunes empereurs, faibles et complètement inexpérimentés, ne sont pas les vrais détenteurs du pouvoir, en occident, le vrai gouvernant est le vandale Stilicon, tandis que le préfet du prétoire Rufin est régent en orient. Les deux empire vont d'abord coopérer un peu, de moins en moins bien, puis vont finir franchement individualistes en se refilant l'un l'autre les problèmes.

 FLAVIUS HONORIUS

Flavius Honorius né en 384 et mort en 423 est fait coempereur par son père Théodose Ier dans la partie occidentale de l'Empire romain à partir de 393. Puis, par division effective à la mort de Théodose, il est empereur romain d'Occident de 395 à sa mort en 423. Son frère aîné, Flavius Arcadius, gouverna lui l'Empire romain d'Orient. Il devint le premier monarque de l’Empire romain d'Occident en 395 à la mort de son père après que celui-ci eut partagé l’empire entre ses deux fils, partage qui sera, pour l’empire romain, définitif. Honorius meurt le 15 août 423 d’hydropisie. Théodose II aurait voulu rétablir l’unité impériale, mais face à l’usurpation de Jean 423/425, il se résigne à couronner comme César en 424, puis comme Auguste en 425 le neveu d’Honorius, Valentinien III, fils de Galla Placidia et de Constance III.

406

 LES INVASIONS BARBARES

A partir de 407, chassés par les Huns, les Germains passent le Rhin, envahissent l’occident Romain et vont provoquer ainsi la chute de l’empire. En Gaule, les barbares s’installent et fondent des royaumes. Le 31 décembre 406, des peuples Germains franchissent le Rhin gelé, parmi eux, les Vandales, les Suèves, les Burgondes, les Alamans et les Alains. L’armée s’avère incapable d’arrêter des ennemis de plus en plus nombreux. Débordé, Rome conclut avec les peuples Germains des traités qui leur octroient des terres et leur laissant le choix de leur organisation. En contrepartie, ceux-ci s’engagent à défendre l’empire. Ainsi, les Burgondes, les Alamans et les Wisigoths s’établissent en Gaule Romaine.

424

 VALENTINIEN III

Valentinien III né en 419 et mort en 455 à Rome, est empereur romain d'Occident de 424 à 455. Il est le fils de Constance III, empereur d'Occident associé à Honorius. À la mort d'Honorius en 423, le sénat de Rome nomme un empereur, Jean. Valentinien est nommé César en 424, après une courte guerre en Italie pour éliminer l'usurpateur Jean, il est proclamé empereur à Rome le 23 octobre 425. Comme il n'a que six ans, Galla Placidia est chargée de la régence. Le règne de Valentinien III est surtout marqué par la poursuite de l'affaiblissement de l'Empire romain d'Occident. : En 439 une bonne partie du territoire est sous le contrôle de peuples germaniques plus ou moins contrôlés par l'empire (Francs, Wisigoths, Suèves, Burgondes), en particulier grâce à l’action de son général Aetius. En 454, Aetius est tué par la main de Valentinien. Le 16 mars de l'année suivante, l'empereur est à son tour assassiné par deux fidèles d'Aetius.

"PREMIERS MÉROVINGIENS"

431

 CLODION

1er Roi Mérovingien

Clodion dit le Chevelu né vers 390 et mort vers 450 est un chef des Francs saliens, un des peuples germaniques qui constituent la ligue des Francs. Il est essentiellement connu pour être le plus ancien roi de la dynastie des Mérovingiens dont l’existence soit certaine. Au début du Ve siècle, sous l’autorité du roi Clodion des tribus franques se fédèrent pour former la ligue des Francs saliens, elles s’emparent de Tournai en 428 et obtiennent en 431 l’autorisation des Romains de s’installer en Gaule Belgique. Clodion établit son peuple en Belgique entre 430 et 450. Une légende bien postérieure lui attribue un fils, Mérovée, né de l’union de sa femme et d’un dieu. Childéric 1er, fils du présumé Mérovée, règne sur la France vers 457-458. Les Romains lui octroient le titre de Rex sur la Gaule Belgique. Son fils Clovis lui succède en 481-482. La dynastie prend au VIIe siècle le nom du légendaire aïeul : elle est appelée « mérovingienne ».

434

 ATTILA

En 434, Attila et son frère Bleda succèdent à leur père Moudzouk. Cette dynastie hunnique, d’origine Turque ou Mongole, est à la tête d’un empire qui s’étend de la mer Baltique à la mer Caspienne. Mais Attila veut pousser son influence vers l’ouest. Sa méthode est simple : Il lance des raids et impose aux vaincus le paiement d’un lourd tribut. Il bat ainsi les légions Romaines en 443 près de Constantinople et exige le paiement de 6000 livres d’or. Régnant seul après avoir assassiné son frère en 445, il organise une seconde grande campagne en Occident, d’abord en Grèce, puis en Gaule ou il est battu aux Champs catalauniques en 451. En 452, il entre en Italie et met à sac les principales villes du nord de la péninsule. Il décède en 453, la nuit de ses noces d’un simple saignement de nez.

450

 MÉROVÉE

Second roi des Francs Saliens

Mérovée né vers 412 et mort en juillet 457, est considéré comme le second roi des Francs saliens. Son existence est entourée de tant d'obscurité que certains historiens en ont fait un roi légendaire. Il aurait régné de 448 à 457. Il participa à la victoire des champs Catalauniques contre Attila, en 451.Mérovée a donné son nom à la dynastie des Mérovingiens. Les rois mérovingiens n'ont jamais contesté son existence et se glorifièrent d'appartenir à sa lignée. Il fut le père de Childéric 1er.

451

 LES HUNS déferlent sur la Gaule

Le roi de Huns, ATTILA, pris d’une soudaine soif de pouvoir se met à combattre Constantinople aux cotés des barbares, et, vainqueur, se fait verser un énorme tribut. Il se dit alors que la Gaule est un pays bien attrayant puisque d’autres barbares qu’il connait mais qu’il hait parce qu’ils sont partis d’Ukraine sans sa permission, les Wisigoths, s’y sont installés et s’y plaisent. Il projette donc d’aller les déloger. Et le voici à la tête de ses hordes déchainées qui franchit le Rhin le 7 avril 451. Ils ravagent la Gaule Belgique, et détruisent Metz, Reims et Troyes. Attila s’arrête devant Lutèce. Son but est de faire payer un tribut aux peuples vaincus. Dans la ville assiégée, alors que la population est prête à verser un tribut, une femme, Geneviève (elle est vénérée comme une sainte, c’est la patronne de Paris), alors âgée de 28 ans, convainc les habitants de refuser de payer. Dès le lendemain, Attila abandonne le siège.

 LES CHAMPS CATALAUNIQUES

Après le siège de Lutèce, Attila prend la route vers Orléans.   Mais apprenant que les Alains qui tiennent la ville se sont ralliés aux Romains, ils décident de se replier. En 451, aux Champs catalauniques prés de Chalons en Champagne, l’armée Romaine alliée aux Alains, aux Burgondes et aux Francs, défait les Huns qui repassent la frontière. Pour la première fois, les Romains ont mis fin aux incursions des peuples barbares grâce à d’autre peuples barbares, dont les Francs. A la mort du roi Franc Childéric 1er, son fils Clovis est reconnu roi par l’empereur Romain.

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© HISTOIRE AU FIL DE L'EAU