HISTOIRE AU FIL DE L'EAU
HISTOIRE AU FIL DE L'EAU
HISTOIRE AU FIL DE L'EAU
10400 NOGENT SUR SEINE
Téléphone :
Portable : 06.09.17.37.70
Fax :
Adresse email :

EMPIRE ROMAIN

"Les Julio-Claudiens"

-27

AUGUSTE

1er EMPEREUR Romain

Auguste, d'abord appelé Octave puis Octavien, né le 23 septembre 63 av. J.-C. à Rome et mort le 19 août 14 ap. J.-C, est le premier empereur romain. Petit-neveu et fils adoptif de Jules César, il arrive au pouvoir dans les proscriptions et les guerres civiles qui suivent l'assassinat de ce dernier puis l'élimination de ses propres rivaux. Il parvient à laisser à la postérité l'image du restaurateur de la paix, de la prospérité.  Auguste règne de 27 av. J.-C. à 14 ap. J.-C. Il meurt à 76 ans, et laisse son trône à Tibère qui est son fils adoptif, et fils de sa troisième femme.

- 12

L'Autel des 3 Gaules

Le Pax Romana (paix romaine) semble s’installer. A Lugdunum (Lyon), capitale des provinces Romaines, est introduit le culte impérial, Les Romains y font construire un autel consacré au culte de Rome et de l’empereur Auguste. L’autel se dresse sur une plateforme entièrement de marbre de 50 mètres de long. Il est entouré par deux immenses colonnes au sommet desquelles ont été placées 2 statues de victoire en bronze doré, celles de Romains qui tiennent de grandes palmes dorées. C’est là que se réunissent le 1er aout de chaque année, au sein du conseil des 3 Gaules, les représentants des 60 tribus Gauloises choisis par le sénat de leur cité. Ils y célèbrent le culte à Rome et à l’empereur en sacrifiant des animaux sur l’autel. Par ces cérémonies, les représentants Gaulois reconnaissent la domination de Rome. Le conseil fait également part des revendications auprès du gouverneur qui les transmet à l’empereur.

- 4

JESUS-CHRIST

Naissance de Jésus-Christ. Chez les catholiques ou chez les protestants, le Christ ou simplement Christ est le nom donné à Jésus de Nazareth par les chrétiens, qui le tiennent comme Messie annoncé par l'Ancien Testament du judaïsme, mort et ressuscité pour le salut des hommes. Il est considéré par les chrétiens comme le Messie et le Fils unique de Dieu et par les musulmans comme le Messie et prophète de Dieu. Entouré de quelques disciples, dans une carrière de prédication itinérante d'un à deux ans et demi, essentiellement en Galilée, en pratiquant guérisons et exorcismes. Il suscite engouement et ferveur, s'attirant la méfiance des autorités politiques et religieuses, avant d'être arrêté, condamné et crucifié vers l'an 30 à Jérusalem pendant la fête juive de la Pâque, sous l'administration du préfet Ponce Pilate.

9

Bataille de TEUTOBOURG

La bataille de Teutobourg, également connue sous les noms de bataille du Teutoburger Wald désigne la destruction de trois légions de l'Empire romain commandées par Publius Quinctilius Varus en l'an 9 par une alliance de tribus germaniques menée par le chef chérusque Arminius, dans le cadre de la conquête de la Germanie sous le Principat d'Auguste.

14

TIBÉRE

Tibère, né à  Rome le 16 novembre 42 av. J.-C. et mort à Misène le 16 mars 37 ap. J.-C., est le deuxième empereur romain de 14 à 37. Il appartient à la dynastie Julio-Claudienne. C'est un descendant de la gens Claudia et il porte à la naissance le nom de Tiberius Claudius Nero. Durant sa jeunesse, Tibère se distingue par son talent militaire en conduisant avec succès de nombreuses campagnes militaires le long de la frontière septentrionale de l'Empire et en Illyrie, souvent aux côtés de son frère Drusus, qui meurt en Germanie. Après une période d'exil volontaire dans l'île de Rhodes, il retourne à Rome en 4 ap. J.-C. où il est adopté par Auguste et devient le dernier des successeurs potentiels de l'empereur, se nommant dorénavant Tiberius Iulius Caesar. Il mène alors d'autres expéditions en Illyrie et en Germanie afin de remédier aux conséquences de la bataille de Teutobourg. Tibère favorise la montée du préfet du prétoire Séjan. Il s'éloigne de Rome et se retire sur l'île de Capri. Lorsque le préfet essaie de prendre possession du pouvoir, Tibère le fait destituer et assassiner. L'empereur ne retourne plus dans la capitale où il est haï jusqu'à sa mort en 37. Caligula, fils de Germanicus et d'Agrippine l'Aînée, lui succède.

30

Mort de JESUS-CHRIST

La Passion du Christ est l’ensemble des souffrances et supplices qui ont précédé et accompagné la mort de Jésus de Nazareth. A la suite du repas de Pâques, Jésus s’isole au jardin de Gethsémani, avec les apôtres Pierre, Jacques le Majeur et Jean. L'apôtre Judas arrive alors, menant une bande armée romaine envoyée par les grands prêtres juifs et les anciens. Judas désigne Jésus en lui donnant un baiser. Les gardes se saisissent de Jésus et l’emmènent devant les autorités juives pour qu’il soit jugé. À l’issue de son interrogatoire, Jésus proclame publiquement être le Messie, il aurait alors été condamné à mort pour blasphème. Le lendemain matin, Jésus est emmené et jugé devant le préfet Ponce Pilate. Une fois condamné à mort, il est d’abord flagellé, c’est-à-dire lié à une colonne où il est frappé avec un fouet aux lanières lestées d’os ou de métal. Ils le revêtent d’une tunique pourpre (sainte Tunique), et lui placent une couronne d'épines sur la tête et l’acclament comme roi des Juifs. Ils feignent de lui rendre hommage, en lui cognant la tête avec un bâton qui, d’après l’évangile selon Matthieu, avait été fait pour le soutenir. Jésus fut obligé de porter sa propre croix jusqu’au mont du Golgotha, le lieu de l’exécution. Quand ils arrivent au Golgotha, il est proposé à Jésus du vin mêlé de myrrhe pour atténuer la douleur, mais il le refuse. Jésus est alors crucifié.

37

CALIGULA

Caligula né le 31 août 12 à Antium, mort le 24 janvier 41 à Rome est le troisième empereur romain, régnant de 37 à 41, succédant à Tibère. Après un début de règne prometteur, où il est en grande faveur auprès du peuple romain, il devient peu à peu un empereur autocratique, délaissant et assassinant ceux qui avaient soutenu son ascension, tout en nourrissant une grande haine pour le Sénat. Il meurt assassiné par plusieurs membres de la garde prétorienne en 41 à Rome. Son tombeau est actuellement exposé au Musée du Louvre.

41

CLAUDE

Claude né le 1er août 10 av. J.-C., mort le 13 octobre 54 est le quatrième empereur romain, qui régna de 41 à 54 apr. J.-C. Né à Lugdunum (Lyon) en Gaule en 10 av. J.-C., fils de Drusus et d'Antonia la Jeune, il fut le premier empereur né hors d'Italie.

Il succéda à Caligula en 41 en devenant le quatrième empereur de la dynastie julio-claudienne alors qu'il avait déjà une cinquantaine d'années. Il est désigné par le sénat sans avoir été adopté par son prédécesseur, comme c’était alors l’usage. Il assoit sa légitimité sur la conquête de la Bretagne, de la Lycie en Asie mineure, de la Maurétanie (Maroc actuel), du Norique (Autriche actuelle) et de la Thrace. Claude innove par sa politique de diffusion de la citoyenneté Romaine aux sujets de l’empire. Il meurt empoisonné le 13 octobre 54 à l’instigation de son épouse Agrippine, qui veut imposer son fils Néron comme successeur.

48

Des Gaulois entrent au Sénat

A titre exceptionnel, certains notables Gaulois ont reçu la citoyenneté Romaine en récompense de leur fidélité. Aspirant à se hisser au sommet de l’échelle sociale Romaine, ils demandent à entrer au sénat. Claude appuie leur demande face aux sénateurs. Quelques mois plus tard, Claude fait entrer les 1er Gaulois au sénat. Les Gaulois considèrent comme un honneur de pouvoir porter la toge.

54

NÉRON

Néron, né Lucius Domitius Ahenobarbus le 15 décembre 37 et mort le 9 juin 68, est le cinquième et dernier empereur romain de la dynastie Julio-claudienne, il régna de 54 à 68. Il accède au trône le 13 octobre 54, à la mort de son grand-oncle et père adoptif Claude (Claudius), Empereur de Rome. En 66, il ajoute le titre Imperator à son nom. Il est dépossédé de son pouvoir en 68 et se suicide assisté de son scribe Épaphrodite. Bien que Sénèque ait été son précepteur, on se souvient de lui comme un despote cruel, notamment pour avoir assassiné sa mère Agrippine en 59, et pour ses persécutions arbitraires des chrétiens.

 

Il est célèbre pour avoir bâti la Domus Aurea (immense palais impérial), après l'incendie de Rome de juillet 64, et pour être un prince poète, chanteur et musicien, un grand organisateur de célébrations sportives et artistiques.

Il est aussi un homme d'une ambition démesurée, ayant lutté de toutes ses forces contre l'immense conjuration politique dressée contre lui. Certains historiens débattent de la folie, réelle ou mise en scène, de Néron.

68

GALBA

Galba né le 24 décembre 3 av. J.-C. et mort l5 janvier 69 est un empereur romain, qui régna de juin 68 jusqu'à sa mort. Sixième empereur depuis Auguste, il fut aussi le premier de l'année des quatre empereurs. Cette année tourmentée allait marquer une rupture dans la succession des empereurs romains,  Néron fut en effet le dernier des six empereurs de la dynastie Julio-claudienne, au terme de cette année, après Galba, puis Othon et enfin Vitellius, qui se succédèrent rapidement à la tête de l'Empire, Vespasien allait être à l'origine d'une nouvelle dynastie : les Flaviens.

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© HISTOIRE AU FIL DE L'EAU