HISTOIRE AU FIL DE L'EAU
HISTOIRE AU FIL DE L'EAU
HISTOIRE AU FIL DE L'EAU
10400 NOGENT SUR SEINE
Téléphone :
Portable : 06.09.17.37.70
Fax :
Adresse email :

EMPIRE ROMAIN

"Les ILLYRIENS"

268

 CLAUDE II LE GOTHIQUE

Claude II né en 214 et mort en  août 270, dit Claude le Gothique, est un empereur romain de septembre 268 à sa mort en 270.  Ayant promis la vie sauve à Auréolus après la mort de Gallien, Claude le laisse néanmoins massacrer par ses troupes après la reddition de Milan où ce dernier s'est réfugié après sa défaite contre Gallien. Il démontre alors ses qualités de stratège en écrasant des Alamans qui menaient des incursions en Italie du Nord. Fort de ce succès, il se rend ensuite à Rome pour recevoir l'investiture du Sénat de la Ville. Mais au mois d'août 270, alors qu'il semble voué à un règne long et glorieux, Claude le Gothique s’éteint, victime de l'épidémie de peste qui décime son armée. Son frère cadet, Quintillus est proclamé empereur par la troupe et accepté par le Sénat mais l'armée du Danube lui préfère Aurélien. Une fois encore, c'est elle qui impose son choix face à l'élu du Sénat.

270

 AURÉLIEN

Aurélien, né en 214 et mort en  275, est empereur romain de 270 à  275. Il refait l’unité de l’Empire romain, continue sa consolidation face aux barbares, et entame des réformes religieuses et monétaires. À l'avènement d'Aurélien, l’Empire romain est encore divisé en trois, la Gaule et la Bretagne obéissent à l’empire des Gaules, et le royaume de Palmyre contrôle la partie orientale de l’Empire. Et si les Goths viennent d’être sévèrement battus par Claude II le Gothique, d’autres Germains menacent encore. Il commence la construction autour de Rome d'une nouvelle enceinte solide (le mur d'Aurélien), les attaques de 268-270 ayant révélé que Rome et l'Italie pouvaient être menacées. Elle sera achevée durant le règne de Probus. Il parvient à repousser tous les envahisseurs et bat à Pavie en 271 les Vandales et les Juthunges qui ravageaient l’Italie du nord (bataille de Pavie). Aurélien montre de grandes qualités d'homme d'État. Ses réformes prennent place après les grandes campagnes militaires. Aurélien est assassiné à en 275. Un de ses secrétaires rédige en imitant l’écriture d’Aurélien un ordre d’exécution de plusieurs officiers, et le fait circuler parmi ceux-ci. Abusés, les officiers assassinent Aurélien pour protéger leur vie. Le successeur d’Aurélien, Marcus Claudius Tacite, le fait diviniser et fait exécuter les meurtriers du défunt empereur.

 QUINTILLUS

Quintillus est le frère de l’empereur romain Claude le Gothique et lui succède brièvement d'août à octobre 270. À la mort de Claude, ses soldats le proclament empereur, et le Sénat romain confirme son titre. Au bout de deux mois, la puissante armée de Pannonie proclame Aurélien. Quintillus n’a pas les moyens de s’y opposer, et ses troupes se rallient à Aurélien. Quintillus meurt soit par suicide en se faisant ouvrir les veines, soit assassiné par ses soldats. Selon certaines sources, il est tué par ses propres soldats parce qu’il souhaitait plus de discipline militaire. Il se serait suicidé, avec l’aide de son médecin qui lui aurait ouvert les veines, après que ses soldats l’ont abandonné, à la nouvelle de l’avènement d’Aurélien, ses amis lui ayant conseillé de se retirer et de céder volontairement le pouvoir à un concurrent beaucoup plus fort.

271

 ALa batille de PAVIE

La bataille de Pavie, qui eut lieu près de Pavie en 271, vit la victoire des Romains sur les Juthunges. L'empereur romain Aurélien y détruisit l'armée barbare en retraite, dont une partie seulement put se retirer au-delà du Rhin. Avant cette bataille, les Juthunges avaient défait les troupes romaines à Plaisance et même menacé Rome, avant d'être arrêtés par Aurélien.

275

 TACITE

Tacite, né en 200 et mort en 276 est empereur romain de 275 à 276. L’assassinat subit d’Aurélien laisse l’armée dans l’expectative. Les généraux les plus en vue comme Probus sont en mission, la charge d’empereur est une lourde et dangereuse responsabilité, comme le montre le sort tragique des précédents empereurs. Pendant deux mois, les soldats ne trouvent aucun candidat. Ils finissent par demander au sénat romain la désignation d’un empereur, comme les sénateurs l'ont déjà fait en 98 avec Nerva. Le Sénat offre donc le titre impérial à son président, le princeps senatus, Tacite en septembre 275. Quoi qu’il en soit, l’âge avancé de Tacite ne le promettait pas à un long règne. Florien tente de lui succéder, mais les troupes d'Orient qui ont élu Probus l'assassinent. Probus est donc, avec le soutien du préfet du prétoire Ateius Capiton, proclamé empereur romain.

276

 FLORIEN

Florien, aussi appelé Florian, est peut-être un parent du défunt empereur Tacite, voire son frère, ce qui explique son accession au pouvoir en 276 alors qu'il est totalement inconnu. Nommé préfet du prétoire par Tacite, il l’accompagne avec des contingents occidentaux dans sa campagne en Orient. À la nouvelle de la mort de Tacite, il se proclame empereur vers juin 276. Les contingents qu'il dirige le reconnaissent, mais l’armée d’Orient lui préfère son commandant Probus. La rencontre entre les deux rivaux a lieu à Tarse en Cilicie vers septembre 276. Les soldats de Florien évitent la bataille en l’assassinant, et en faisant allégeance à Probus.

 PROBUS

Probus né vers 232 et mort en 282, est empereur romain de 276 à  282. En fin 275 ou début 276, Tacite le promeut commandant de l’armée d’Orient. À la mort de Tacite en juin 276, Probus est proclamé empereur par ses soldats. Probus invite les meurtriers de Tacite à un banquet impérial, et les fait massacrer. Florien, peut-être parent, voire frère, de Tacite, s’est aussi fait proclamer empereur. Ses soldats l’assassinent et se rallient à Probus, qui peut faire ratifier sa proclamation par le Sénat romain. En 276 et 277, la Gaule est ravagée en profondeur par des raids des Francs et des Alamans. L’armée de Probus intercepte ces groupes de Germains à leur retour vers le Rhin, et leur inflige de terribles défaites. En 281, Probus peut enfin célébrer son triomphe à Rome et donner des jeux magnifiques : joutes de 600 gladiateurs, décors de centaines d’arbres pour des chasses avec des milliers d’animaux exotiques. Probus, n'aimant pas voir ses troupes désœuvrées, charge les soldats de travaux divers en temps de paix tels la plantation de vigne, l'assèchement des marais ou le percement de canaux, charges que les soldats trouvent déshonorantes. Les soldats fatigués de cette besogne, incendient un édifice ou se trouve Probus. A moitié étouffé, presque carbonisé, il  veut échapper au brasier et se fait massacrer par les mutins.

282

 CARUS

Carus né v.230 et mort en 283 est empereur romain de 282 à  283, père de Carin et Numérien qui lui succéderont. Il est proclamé empereur par l’armée en 282. Dans un premier temps, il refuse, puis accepte à la nouvelle de la mort de Probus. Il accorde aussitôt le titre de César à ses deux fils. Il meurt subitement en août 283, dans des circonstances mystérieuses: déjà malade, il aurait été frappé par la foudre dans sa tente. La circonstance de cette disparition est extraordinaire, mais elle est admise par l’armée, qui reste fidèle à son fils Numérien, bien qu'ils ne veuillent plus continuer la guerre.

283

 NUMÉRIEN

Numérien né en 253 et mort en 284 est empereur romain de 283 à  284. En 282, il reçoit le titre de César au début du règne de son père Carus, comme son frère Carin. Il accompagne son père Carus dans leur campagne militaire contre les Perses. Carus confie l’Occident à Carin, frère de Numérien, en l’élevant au titre d’Auguste. De surcroît, Numérien a contracté une infection oculaire, qui le rend hypersensible à la lumière et le cloître dans sa tente. Les soldats proclament empereur le commandant de la garde impériale Dioclès. Dioclès succède à Numérien sous le nom de Dioclétien. Ce dernier sera sur le point de perdre contre Carin lors de la rencontre entre leurs armées en 285, mais son adversaire est assassiné, et Dioclétien reste seul maître de l'Empire romain. 

284

 CARIN

Carin né en 250 et mort en 285 est empereur romain de 284 à  285. Il est le fils aîné de l’empereur Carus. En 283, lorsque Carus part en Orient combattre les Perses avec son second fils Numérien, il confie l’Occident à Carin. Il est présenté comme le pire des débauchés, bizarrement amateur de bains glacés, tout en le créditant d’avoir célébré des jeux d'un faste extraordinaire. La mort de Numérien, frère de Carin, le fait seul empereur romain mais ouvre la voie du pouvoir à Dioclétien. Carin se dirige à la rencontre de Dioclétien. Carin va gagner la bataille lorsqu’il est poignardé par un de ses officiers, pour une vengeance personnelle. Dioclétien est maintenant seul maître de l’Empire romain.

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© HISTOIRE AU FIL DE L'EAU